Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 1994

Entretien avec Stathis Kouvélakis et Michel Vakaloulis

fredric-jameson-1994S. K. — La ligne de force de ton projet théorique, tel que tu l’exposes dans la première partie de Political Unconscious, vise à construire un appareil interprétatif totalisant, qui intègre la quasi-totalité des modèles d’interprétation textuels existants (de la psychanalyse à l’herméneutique traditionnelle en passant par la sémiotique, le formalisme, etc.).

Cet appareil global dépasse donc de loin les frontières de la seule tradition marxiste, en précisant immédiatement que tu accordes une prééminence à ses concepts. Ce primat du marxisme découle de son statut de théorie de l’histoire et des modes de production qui lui assigne la place du « métacommentaire ultime », apte à « envelopper » l’ensemble des autres commentaires en leur accordant une validité locale.

La théorie marxiste à son tour sera envisagée dans la multiplicité de ses traditions et de ses composantes. En 1971 tu publies Marxism and Form, qui est une présentation systématique de ce que tu nommes la « tradition dialectique ». Une décennie plus tard, dans Political Unconscious, tu opères une confrontation, toujours dans un but de synthèse, entre cette tradition allemande et l’apport d’Althusser.

C’est une tentative qui, du moins à ma connaissance, n’a pas d’équivalent. Une synthèse entre ces deux traditions, considérées comme totalement exclusives l’une de l’autre, en particulier en France, ne va naturellement pas de soi.

(Première publication dans Futur antérieur, n°21, 1994)

Lire la suite de l’entretien en format pdf.

Publicités

Read Full Post »