Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for juin 1995

labica-vakaloulis-vincent2

Entretien avec Georges Labica réalisé par Michel Vakaloulis et Jean-Marie Vincent

Quel bilan peut-on tirer des gestions social-démocrates en Europe après la seconde guerre mondiale ?

Georges Labica : Voici une question proprement vaste, qui suppose les compétences associées d’historiens, de sociologues, de politologues, entre autres, or, je ne suis qu’un humble philosophe qui s’efforce de trouver son chemin, à l’aide d’une boussole autrefois empruntée au père Marx et, depuis, plusieurs fois déréglée. Ce qui me dispense de répondre à la place des spécialistes.

Il convient toutefois de s’entendre sur ce que l’on appelle social-démocratie, terme dont la polyvalence historique a été considérable. Le retour sur les origines n’est pas inutile, car il est éclairant. Le premier parti social-démocrate se constitue au lendemain de la Révolution de 1848, avec la Montagne comme représentation parlementaire. Dans Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte, Marx le définit comme « une coalition entre petits-bourgeois et ouvriers ». Il précise : « On enleva aux revendications sociales du prolétariat leur pointe révolutionnaire et on leur donna une tournure démocratique. On enleva aux revendications démocratiques de la petite-bourgeoisie leur forme purement politique et on fit ressortir leur pointe socialiste. C’est ainsi que fut créée la social-démocratie ». (suite…)

Read Full Post »