Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for juin 2009

Eric PERES (FO-Cadres)Cet entretien avec Éric Peres a été réalisé le 25 septembre 2008. Éric Peres est secrétaire général de FO-Cadres.

— On peut commencer l’entretien par une présentation succincte de votre syndicalisme FO-Cadres.

Éric Peres — Notre champ de syndicalisation couvre l’ensemble des secteurs d’activité, du privé comme du public. Nous sommes bien implantés dans la fonction publique, notamment dans la territoriale et la fonction hospitalière. Mais il est aussi réconfortant de constater que notre capacité d’implantation ne cesse de se renforcer dans le secteur privé, notamment dans les secteurs de l’industrie, des services et de l’informatique.

Notre périmètre de l’adhérent recoupe celui retenu pour les cotisants à l’AGIRC (Convention collective de 1946, articles 4 et 4bis). Ce choix permet aux côtés des déterminants de la fonction d’encadrement que sont la responsabilité, la délégation d’autorité et le commandement, une meilleure délimitation de la population cadre.

Ce qui n’exclue bien évidement pas que dans certaines entreprises des adhérents FO-Cadres puissent relever de la maîtrise, au sens des articles 36, même s’il est partagé par tous que l’on ne saurait réduire la notion de cadre à la seule adhésion à une caisse de retraite complémentaire.

(suite…)

Publicités

Read Full Post »

François Fayol (CFDT-Cadres)Cet entretien a été réalisé le 13 octobre 2008 à Paris. François Fayol est secrétaire général de la CFDT Cadres.

— On pourrait commencer par situer la CFDT Cadres au sein de votre organisation syndicale confédérale.

François Fayol — La CFDT Cadres est une organisation particulière au sein de la CFDT. Elle a pris la suite de la Fédération Française des Syndicats d’Ingénieurs et Cadres (FFSIC) créée en 1944 au sein de la CFTC. Avec la mise en place progressive de fédérations d’industrie à la CFDTC puis du congrès d’évolution de la CFTC en CFDT (1964) se met progressivement en place l’Union Confédérale des Ingénieurs et Cadres (UCC-CFDT) dont le congrès constitutif a eu lieu en novembre 1967.

La spécificité de notre union est de ne pas avoir des syndicats – hormis un seul syndicat national d’ingénieurs et cadres dirigeants réunissant 250 adhérents qui y trouvent un lieu d’accueil discret. Au niveau des fédérations on ne connaît que deux syndicats cadres qui regroupent respectivement les cadres supérieurs de l’action sanitaire et sociale (notamment les directeurs d’hôpitaux) et ceux de la Sécurité sociale et de l’assurance chômage. Dans certaines fédérations peuvent également exister des regroupements de cadres incluant, selon le cas, des agents de maîtrise (Cheminots par exemple).

(suite…)

Read Full Post »

Michel VakaloulisLes activités sociales, sportives et culturelles proposées par les CE sont plébiscitées par les salariés et leurs familles. Mais quelle est la place de l’organisation de leur gestion dans les stratégies syndicales? Espace de solidarités actives entre les salariés ou «simple» moyen de redistribution de la subvention de l’employeur ? Des réponses qui conditionnent l’avenir même des CE.

Entretien avec Michel Vakaloulis, chercheur en sociologie et maître de conférences en sciences politiques à l’université de Paris 8, spécialiste du syndicalisme et des mouvements sociaux, auteur notamment d’une importante étude sur les activités sociales et culturelles dans les industries électriques et gazières (IEG) à l’aube du XXIe siècle (*).

Le débat sur l’institutionnalisation du syndicalisme est récurent. Un militant syndical qui s’implique dans la gestion des activités reste il un « bon syndicaliste » ? Est- ce que c’est de nature à aggraver les difficultés syndicales ?

Michel Vakaloulis – Un bon militant syndical est capable de militer sur toutes les facettes où il y a des enjeux concernant les rapports salariaux et ce, quelles que soient leurs configurations. Si l’on considère que les activités sociales et culturelles (ASC) sont constitutives de l’activité même du comité d’entreprise, un champ syndical d’intervention militante en vue de défendre les intérêts des salariés, il est clair qu’un militant qui s’investit de manière appropriée dans leur gestion reste un militant syndical à part entière.

(suite…)

Read Full Post »