Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mars 2010

Un entretien avec Pascal Joly (URIF-CGT)

Cet entretien avec Pascal Joly a été réalisé le 19 novembre 2009. Pascal Joly est secrétaire général de l’URIF-CGT (Union Régionale Ile-de-France – CGT) et membre de la Commission Exécutive Confédérale de la CGT.

— Qu’est-ce qui vous frappe dans l’évolution du syndicalisme au cours de la dernière décennie en France ?

Pascal Joly — Ce qui est d’emblée frappant, c’est la place qu’occupe la CGT au sein du syndicalisme et la relative efficacité de son action. En parallèle, on remarque un investissement syndical de plus en plus important dans l’institutionnel, ce qui d’ailleurs, il faut bien l’admettre, nous pose une série de problèmes, notamment en termes d’organisation et de démarche militante. À cela s’ajoute la faiblesse générale de la syndicalisation qui constitue la force de frappe initiale de nos organisations. Se syndiquer, c’est la première action collective, et par conséquent, la base du rapport de forces dans l’entreprise.

— Précisément, quelle est la place qu’occupe aujourd’hui la CGT dans le paysage syndical du pays ?

Pascal Joly — Comme le montre l’expérience des mobilisations des salariés au cours du premier semestre 2009, cette place est centrale. Pourquoi ? Parce qu’elle est à la fois une place incontournable et une place pivot. Elle représente l’élément autour duquel les choses tournent. Je constate à partir de mes responsabilités au niveau régional que lorsqu’il s’agit de rassembler les salariés, c’est vers la CGT que les regards se tournent. Y compris les autres syndicats se positionnent en regardant du côté de la CGT. En fait, ils espèrent que la CGT fasse la synthèse et joue un rôle fédérateur.

(suite…)

Read Full Post »