Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for juin 2010

Publicités

Read Full Post »

La présente enquête sociologique sur l’engagement et la distanciation des jeunes diplômés dans l’entreprise s’inscrit dans le prolongement d’une précédente étude sur l’expérience militante des jeunes syndicalistes de l’UGICT-CGT (Michel Vakaloulis, S’engager aujourd’hui. L’expérience des jeunes syndicalistes de l’UGICT-CGT, Rapport de synthèse, Montreuil, 2007). La cible de l’investigation est l’immense population des jeunes ingénieurs, cadres et techniciens non syndiqués.

Le devenir professionnel des jeunes diplômés, ce segment très « disputé » du salariat qualifié, peut servir comme point d’entrée à un débat plus large sur la place du travail dans la société, le mode de gestion de l’entreprise, l’implication dans le métier, l’engagement responsable dans d’autres sphères d’intérêt et d’activité. Entre apprentissage collectif et quête de réalisation individuelle, cette jeune génération accède à la « société de la connaissance » et aspire à la reconnaissance sociale.

Le point d’entrée de l’étude est la question de l’engagement. Nous entendons par ce terme aussi bien l’implication personnelle dans le travail (et plus généralement, l’attachement à l’entreprise comme communauté de producteurs) que l’investissement dans la défense d’un idéal ou d’une cause.

(suite…)

Read Full Post »

Par Etienne Balibar

J’offre ici à la réflexion et à la discussion quelques thèses sur la situation européenne inspirées par les événements du dernier mois, et arrêtées à la date du 21 mai 2010.

La crise ne fait que commencer

En quelques semaines, on aura donc vu la déclaration de faillite du gouvernement Papandreou, l’imposition à la Grèce d’un plan d’austérité sauvage en contrepartie du prêt européen, puis la « baisse de notation » de l’Espagne et du Portugal, la menace d’éclatement de l’euro, la création du fonds de secours européen de 750 milliards (à la demande, notamment, des Etats-Unis), la décision contraire à ses statuts par la BCE de racheter des obligations souveraines, et l’adoption des politiques de rigueur dans une dizaine de pays.

Ce n’est qu’un début, car ces nouveaux épisodes d’une crise ouverte il y a deux ans par l’effondrement du crédit immobilier américain en préfigurent d’autres. Ils démontrent que le risque de krach persiste ou même s’accroît, alimenté par l’existence d’une masse énorme de titres « pourris », accumulée au cours de la décennie précédente par la consommation à crédit et la titrisation des default swaps et autres produits dérivés. Le « mistigri » des créances douteuses court toujours, et les Etats courent derrière lui. La spéculation se porte désormais sur les monnaies et les dettes publiques. Or l’euro constitue aujourd’hui le maillon faible de cette chaîne, et avec lui l’Europe. Les conséquences en seront dévastatrices.

(suite…)

Read Full Post »

Un entretien avec Frédéric Dabi (IFOP)

Cet entretien avec Frédéric Dabi a été réalisé le 22 janvier 2010. Frédéric Dabi est directeur du Département d’Opinion et Stratégies d’Entreprise de l’IFOP.

— À partir de vos études d’opinion, comment les Français ont-ils vécu l’avènement de la crise économique actuelle que de nombreux commentateurs considèrent comme la plus grande depuis celle du 1929 ?

Frédéric Dabi — Il serait utile de s’inscrire en rupture par rapport aux divers commentaires faits à chaud. Il est vrai que les médias ont beaucoup mis en avant la séquence de la crise financière qui aurait sidéré l’opinion d’autant plus vivement que les gens ne la vivaient pas concrètement. Cette période où la crise est omniprésente dans les esprits mais encore virtuelle dans la vie quotidienne est la meilleure du point de vue de la popularité pour le sarkozysme. Le président de la République apparaît sous un jour protecteur, comme un capitaine à la barre remettant de l’ordre dans le système bancaire et financier. C’est à partir du moment où la population ressent les conséquences de la crise, notamment le retour d’un chômage de masse dont on en mesure encore les effets, que les critiques à l’encontre du pouvoir exécutif gagnent en ampleur et en virulence.

(suite…)

Read Full Post »