Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for novembre 2010

Un entretien avec Paul Boccara

Cet entretien avec Paul Boccara a été réalisé le 7 mai 2009. Paul Boccara est économiste, maître de conférences honoraire en sciences économiques et agrégé d’histoire.

— Pour analyser les crises structurelles du capitalisme, vous utilisez dans vos travaux le concept de suraccumulation-dévalorisation du capital. Vous êtes également un des premiers économistes en France à utiliser le concept de régulation. Peut-on considérer crise et régulation comme étant des concepts complémentaires pour expliquer le fonctionnement du capitalisme à travers l’histoire ?

Paul Boccara — Depuis longtemps, je ne parle plus de crise structurelle mais plutôt de crise systémique. Aujourd’hui, c’est une expression qui est en train de monter. Karl Marx parle de l’étude du système de l’économie bourgeoise. Quelle est la différence ? Un système comprend, selon, moi trois dimensions interdépendantes. Le premier ensemble est la structure qui renvoie aux rapports sociaux de production, terme que Karl Marx lui-même a emprunté à Richard Jones.

(suite…)

Read Full Post »

Les jeunes et les retraites : une mobilisation logique ?

D’abord, comment analysez-vous la communication politique du gouvernement sur la réforme des retraites ?

Michel Vakaloulis. La communication gouvernementale se concentre autour de certains maîtres mots, placés d’emblée dans la logosphère du vrai, du nécessaire. On y retrouve trois affirmations essentielles : la « réforme responsable » pour « sauver » le système de retraite par répartition ; la « contrainte économique » accentuée par l’impératif démographique (le « vieillissement » de la population) ; l’« effort collectif » pour réduire les déficits qui s’imposent à « tous » et dont le gouvernement se fait l’humble héraut.

(suite…)

Read Full Post »

Γράφει η Ελένη Τσερεζόλε

Η σύγκρουση συνδικάτων και κυβέρνησης στη Γαλλία λαμβάνει πλέον διαστάσεις που τείνουν να υπερβούν το συγκεκριμένο πλαίσιο της μεταρρύθμισης του συνταξιοδοτικού που προωθεί με νύχια και με δόντια (επιταχύνοντας ακόμη και τη διαδικασία στη Γερουσία) η κυβέρνηση Σαρκοζί, καθώς σε αυτήν μετέχουν πλέον συστηματικά οι νέοι και συγκεκριμένα οι μαθητές πολλών σχολείων της χώρας, όπου πολλαπλασιάζονται οι καταλήψεις.

Η κυβέρνηση δεν μπορεί παρά να ανησυχεί από την εξέλιξη αυτή -ίσως περισσότερο από εκείνη των καταλήψεων των διυλιστηρίων- γιατί ακριβώς η εμπλοκή των νέων στις κινητοποιήσεις των συνδικάτων και των εργαζομένων φέρνει στον νου μνήμες από το 2006. Τότε οι συστηματικές διαδηλώσεις των νέων ήσαν εκείνες που είχαν γείρει την πλάστιγγα προς την κατεύθυνση της ακύρωσης στην πράξη της εφαρμογής του νόμου για το συμβόλαιο πρώτης πρόσληψης.

(suite…)

Read Full Post »